Ete 2018 : pour des vacances sentimentales et mélancoliques !

Nos

Coups de coeur de l’été…

…pour des vacances sentimentales et mélancoliques !

Summer

L’histoire d’une famille brillante, très riche qui vit au bord du Lac Léman dans un luxe parfaitement suisse, où tout est lisse, propre…..en apparence. Benjamin, la petite quarantaine, est toujours habité par l’absence de sa soeur Summer, qui s’est volatilisée 25 ans auparavant au cours d’un picnic entre jeunes gens de la société huppée genevoise.

A-t-elle été kidnappée, s’est-elle noyée, suicidée, simplement enfuie pour toujours…? La beauté de ce roman se déploie autour de l’imaginaire de l’eau ; pour Benjamin, le Lac Leman, c’est à la fois la splendeur et le miroir scintillant qui lui rappelle sa soeur qu’il admirait tant, mais aussi les profondeurs opaques, sombres et dangereuses de ses cauchemars, le lieu où s’est englouti un secret de famille qui pourrait bien le délivrer de son malheur.

Summer est un livre magnétique, poétique et doucement mélancolique qui offre des pages magnifiques d’un lac fantasmé et maintient une tension jusqu’au tout dernier chapitre. Michèle

Summer, Monica Sabolo, JC Lattès, 19 €

Les inséparables

Au petit matin, Robbie, 80 ans se lève : il a pris sa décision. Il prend soin de ne pas réveiller sa femme Emily, son inséparable, auprès de qui il a passé ses 40 dernières années. Sur sa table de chevet, il lui dépose un mot doux accompagné d’une rose et quitte leur maison en bord de mer. Il s’avance sur la plage, entre dans l’eau, commence à nager vers le soleil, s’éloigne toujours plus du rivage jusqu’à ce que l’épuisement le gagne et l’entraîne par le fond.

Sur cet amour a priori unique planent néanmoins des ombres… Là où un roman classique nous plongerait 40 ans auparavant en suivant l’ordre chronologique jusqu’à la scène finale, la construction de celui-ci nous prend par surprise. On remonte la chronologie à rebours, 2 mois auparavant, puis 25 ans auparavant puis 40 et 50 ans auparavant. Pourquoi Robbie et Emily ont-il coupé les ponts avec leurs familles ? Pourquoi ont-il été séparés 10 ans peu après leur coup de foudre ?

Grâce à cette construction remarquable, Julie Cohen ne nous laisse aucun répit jusqu’au dénouement. Un très beau roman d’amour.Lucile

Les inséparables, Julie Cohen (traduit de l’américain par Josette Chicheportiche), Mercure de France, 25.80 €

Le bleu du lac

Vivian, une pianiste célèbre, traverse Londres en métro, dans sa robe noire de concertiste endeuillée.

Elle va jouer un Intermezzo de Brahms à la messe de funérailles de James, un grand critique de musique qui fut l’amour de sa vie. Une liaison secrète qu’elle revit par fragments incandescents au fil des stations de métro qui relient Wimbledon au centre de Londres.

Un monologue intérieur inoubliable porté par une écriture qui évoque celle de Virginia Woolf.
Ce court roman est absolument splendide. Michèle

Le bleu du lac, Jean Mattern, Sabine Wespieser, 16 €

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *