Rencontre avec Colin Niel vendredi 24 février à 19h30

Colin-Niel-portraitPour son roman

Seules les bêtes

aux éditions du Rouergue Noir

Il ne vous aura pas échappé que Colin Niel tient une place de choix depuis plusieurs années au rayon polar de la librairie, car il est de ces romans que l’on ne se lasse pas de conseiller au fil du temps.

Vous souhaitez un roman à l’intrigue redoutable qu’on ne lâche pas ? Qui vous dépayse totalement ? Et qui vous apprenne quelque chose ? J’ai ce qu’il vous faut ! Et de brandir au choix Ce qui reste en forêt, Les hamacs de carton ou encore Obia, tous publiés aux éditions du Rouergue Noir.

livres de colin niel

Ces trois romans forment son excellente série guyanaise, multiprimée par les lecteurs. On y retrouve chaque fois le commissaire André Anato, un noir-marron (les descendants d’esclaves de l’époque coloniale), en quête de ses origines.

Terre menacée par les exploitations minières, complexité des nombreuses communautés qui se côtoient, lien avec la métropole, rites ancestraux qui s’évanouissent dans les vapeurs du fleuve Maroni…Colin Niel explore toute la diversité de la Guyane au fil de ses intrigues.

S’il sait si bien nous immerger dans la moiteur tropicale, c’est aussi le fruit de son expérience : ingénieur spécialisé dans la préservation de la biodiversité, il a travaillé plusieurs années en Guyane pour la création du parc amazonien.

seules les betesAvec son nouveau roman Seules les bêtes qui vient de paraître aux éditions du Rouergue, Colin Niel nous propose un changement de décor radical.

Cette fois l’intrigue se déroule dans la campagne française,  quelque part sur l’immensité du causse où souffle en hiver un vent si terrible que certains promeneurs ne sont jamais revenus. C’est peut-être ce qui est arrivé à Evelyne Ducat, fraîchement disparue.

Mais dans ce territoire aux fermes isolées, en prise avec les difficultés économiques, la vraie tourmente qui ronge les paysans et natifs de la région reste la solitude.

Plusieurs voix se succèdent pour s’exprimer autour de cette disparition : de l’assistante sociale qui apporte une aide morale et administrative aux agriculteurs, au berger esseulé qui manque d’en devenir fou, certaines voix tout à fait inattendues finissent par émerger. Ce roman plein de noirceur offre une véritable chronique sociale qui va au delà des frontières.

Encore un incroyable tour de force de Colin Niel dont l’esprit voyageur enrichira sans aucun doute cette soirée.

Entrée libre, sur inscription (places assises limitées) :

lucile@librairielasuite.fr ou 01 39 53 11 91

Écrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Commentaire *