Selection romans jeunesse hiver 2016

 

étrange disparition cousin salimToute la sélection

des lectures d’hiver

dès 6 ans

genie givré

Le génie givré – dès 5/6 ans

Ici pas de génie sortant d’une lampe, mais bien d’une boîte de glace qu’ouvre cette petite fille. Le génie un peu frigorifié qui s’en échappe lui propose de réaliser les trois voeux traditionnels, avant de s’offrir un peu de vacances à Hawaï…Cela tombe bien, elle irait bien au pôle Nord, où elle aurait un pingouin pour meilleur ami, ce voyage lui permettant de rater l’école…

Mmmm…pas si simple pour notre génie engourdi ! Heureusement il a plus d’un stratagème dans son sac !

Pour les tous premiers lecteurs, un récit très amusant et illustré, avec un lexique à la fin pour les quelques mots difficiles.

Le génie givré, Anne Schmauch et Colonel Moutarde, Milan poche, 5,20 €

Super Lecture Boy – dès 7/8 anssuper lecture boy

Coup de théâtre pendant la récréation : un hélicoptère vient enlever la maitresse. Thomas et Rose ont juste le temps de s’accrocher au filet avant que l’engin s’envole…pour les déposer dans le mystérieux château du terrible Ongl, le mal incarné. Celui-ci a conçu une machine diabolique qui fait désapprendre la lecture, pour enfin se venger de la maitresse qui lui a causé tant de souffrance au CP !

Mais voilà que la machine se détraque quand Thomas passe dedans…il en ressort avec un super pouvoir de lecteur. Excellent moyen d’apprendre à toute vitesse le manuel de pilotage de l’hélicoptère pour ramener Rose et la maitresse saines et sauves à l’école et devenir ainsi un super héros !

Voici un premier roman qui pourrait bien donner le virus à la lecture, avec les enchaînements si drôles de toutes ces péripéties !

Super Lecture Boy, Arnaud Alméras et Clement Devaux, Nathan, 6,70 €

hector petrifieursHector et les pétrifieurs de temps – dès 9/10 ans

Alors qu’un professeur s’apprête à l’interroger, Hector réalise soudain que tout se fige dans la classe, comme si le monde était sur pause…même le vol de l’oiseau est suspendu dans la cour. Sauf Hector qui peut continuer à se mouvoir quelques minutes, le temps que le monde reprenne sa marche comme si de rien n’était !

Mais d’où vient cet étrange phénomène ? Hector commence à s’inquiéter lorsque des créatures en profitent pour apparaître…

Des illustrations très présentes et dynamiques, un savoureux mélange entre l’humour du Journal du dégonflé, les frissons d’un Chair de poule, et l’aventure fantastique façon Roald Dahl.

Hector et les pétrifieurs de temps, Danny Wallace et Jamie Littler, Gallimard Jeunesse, 14,50 €

L’étrange disparition de mon cousin Salim – dès 10/12 ansétrange disparition cousin salim

Ted et sa soeur Kate peuvent se réjouir : leur cousin Salim débarque à Londres pour passer les vacances chez eux. Le programme est tout trouvé : embarquer à bord de la grande roue de Londres et profiter de sa vue panoramique dont rêve Salim..

Devant la foule ce jour là, le frère et la soeur renoncent à accompagner Salim qui monte seul à bord d’une nacelle. Quelle n’est pas leur surprise lorsque suivant la cabine des yeux jusqu’à son arrivée au sol, les portes s’ouvrent et les enfants n’en voient pas descendre Salim…Il reste introuvable, volatilisé !

Les adultes paniquent, la police est désemparée mais les enfants gardent un certain sang froid pour mener l’enquête.

Tout le charme et la drôlerie de ce roman tient au personnage de Ted, un enfant souffrant d’un léger autisme : ses réactions sont souvent cocasses et touchantes. Passionné de météorologie et de sciences, il se peut que la force de Coriolis l’aide à résoudre certains noeuds du mystère…

Un polar parfaitement ficelé, des personnages très attachants, un régal d’humour. Grand coup de coeur pour ce roman dont les droits d’auteur sont entièrement reversés à une fondation pour soutenir la lecture dans les milieux défavorisés.

L’étonnante disparition de mon cousin Salim, Siobhan Dowd, Folio Junior, 6.70 €

fils ombre oiseauLe fils de l’ombre et de l’oiseau – dès 14/15 ans

Le roman s’ouvre sur une vengeance : nous sommes au Chili et deux frères s’apprêtent à tuer le bandit Butch Cassidy.

Mais pour pourquoi en sont-ils arrivés là ? Pour le comprendre il faut remonter à l’histoire de leur grand mère Poki née sur l’île de Pâques. C’est le début d’un grand roman d’aventures. Très tôt Poki nourrit deux rêves : devenir la femme oiseau qui peut voler, et retrouver la forêt disparue qui a quitté son île. Sa vie la mènera dans toute l’Amérique du Sud où elle sèmera chez son fils la même quête d’un rêve d’ailleurs.

Une vaste fresque familiale qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout, le vertige des rêves porté par une si belle plume.

Le fils de l’ombre et de l’oiseau, Alex Cousseau, Rouergue, 15,90 €

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *