Mohamed Mbougar SARR

Mercredi 17 novembre 2021

PRIX GONCOURT 2021

Au cœur de ce roman, un énigmatique T.C Elimane, auteur d’un ouvrage mythique, publié en 1938, dont on ne trouve plus trace -ni de l’homme, ni du livre.

Diégane, un jeune écrivain sénégalais de nos jours, fasciné par la figure de ce maître qui avait agité en son temps tous les milieux littéraires, tombe (presque) par hasard sur un des rares exemplaires qui existent, entre les mains d’une femme…
Mais le hasard n’existe pas, ce n’est autre “qu’un destin qu’on ignore’. Dès lors, sa quête le mène dans un tourbillon d’existences…

Romans dans le roman, n’ayez crainte d’entrer dans ce labyrinthe… on y découvre des pages de littérature comme on tomberait sur des chambres secrètes, merveilles évoquant la mélancolie, l’amour, les blessures de l’Afrique, la solitude, les remords… l’auteur ne nous lâche en vérité jamais la main, nous guidant jusqu’au bout de son voyage dont je suis ressortie les yeux plein de lumière.

Pour moi le grand texte de l’année !

La plus secrète mémoire des hommes, Mohamed Mbougar Sarr, Philippe Rey / Jimsaan

Quelques photos de la rencontre :

découvrez d’autres articles

Retour haut de page