Mais leurs yeux dardaient sur Dieu

Zora Neale Hurston

20180905

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu

Zora Neale Hurston

Édité chez : Zulma

Prix : 22,50 €

C’est sans doute l’un des romans-événements de cette rentrée, pour la beauté de son texte, sa déjà longue histoire (il est paru en 1937), et le défi de sa traduction aux éditions Zulma.

Their Eyes Were Watching God est le premier roman écrit par une femme afro-américaine, redécouvert dans les années 1970 où il connaît depuis un succès aussi fulgurant que durable.

Janie est une jeune femme noire en floraison, élevée par sa grand mère qui a connu l’esclavage et pour qui “la femme nègue c’est elle la mule du monde, pour tout ce que j’en ai vu”. Aussi elle décide de marier sa petite fille à Logan Killicks qui possède, en plus de ses quelques lopins de terre, une sécurité à offrir…

Mais Janie se questionne :

le mariage commandait-il à l’amour comme le soleil au jour ?

Pétrie d’ardeurs et d’attentes, elle est vite déçue par le rustre Logan.

Auprès de Joe Starcks avec qui elle s’enfuit, les désillusions sont plus lentes à venir. Ambitieux, il devient l’un des premiers gouverneurs noirs d’une petite bourgade, et Janie se trouve peu à peu étouffée dans le rôle d’épouse du maire autoritaire.

Il faudra attendre Tea Cake pour que Janie connaisse le grand amour :

ses foulées pressant la terre semblaient en extraire le parfum du monde (…) Une senteur d’épices le drapait. Il était un regard de Dieu.

Dans le village on cancane, mais qu’importe puisque le chant puissant que Janie espérait résonne en elle.

Au delà d’être un portrait sensible et bouleversant de l’émancipation d’une femme Mais leurs yeux dardaient sur Dieu est le fruit d’une traduction remarquable portée par Sika Fakambi qui a inventé une nouvelle langue pour rendre la musicalité du Black American English, cet anglais parlé à la croisée de multiples cultures.

Sans conteste le plus beau roman que j’ai lu cette année.

 

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu
Zora Neale Hurston, traduit de l’anglais (américain) par Sika Fakambi, Zulma
22.50€

Autres recommandations adultes :

À l’occasion de la Journée des droits de la Femme !

Des classiques, des nouveautés, à lire ou redécouvrir, autour du thème des FEMMES ! Les femmes sont occupées Les femmes sont occupées de Samira El Ayachi aux éditions de l’Aube, est un roman, pamphlet, cri : celui d’une femme quittée, désormais seule pour élever son enfant (qu’elle nomme “Petit-Chose”). La voici mère célibataire, en prise

En savoir +

Nos coups de cœur de la rentrée littéraire d’hiver

Des diables et des saints Joseph joue sur des pianos publics, dans les gares, depuis si longtemps. Il y joue Beethoven à merveille, enseigné par le vieux Rothenberg au visage de parchemin… Joseph aurait davantage sa place dans les salles de concert, c’est pourtant bien là, au carrefour des couloirs venteux et des flux de

En savoir +

Devenir Jury du Prix Libraires en Seine 2021 !

La Suite fait partie de l’association Libraires en Seine, un collectif de 14 librairies de l’Ouest parisien. Chaque année, l’association lance son Prix Libraires en Seine qui récompense un auteur et son ouvrage paru en cours d’année. Pour cette 9e édition, vous lecteurs de la Suite avez l’occasion de devenir jury de ce Prix ! En quoi consiste le Jury du Prix

En savoir +

Abonnez-vous à notre newsletter !

Retour haut de page