Médée Chérie

Yasmine Chami

Yasmine Chami

Médée Chérie

Yasmine Chami

Dans un aéroport, tout se fige soudain pour Médée : son mari Ismaël l’y abandonne sans explication, comme une valise, filant à l’anglaise.

“Statufiée, Médée, son corps sait ce que sa pensée ne conçoit pas encore, elle est comme ces personnages arrêtés, piégés dans une matière plus lourde que le mouvement qu’ils tentent.”

Entourée de ses enfants, jeunes adultes, Médée remonte mentalement le fil de son histoire et de ses 30 années de vie commune avec Ismaël.

Son quotidien à lui, en tant que chirurgien, fut l’urgence vitale, l’éloignant souvent de la famille. Celui de Médée, artiste sculpteur reconnue, fut “l’urgence muette”, celle du modelage de ses créatures de marbre, interrompue par les impératifs familiaux.

Yasmine Chami ne nous fait pas le portrait d’une de ces femmes éplorées à qui le bonheur se refuse constamment. Médée est au contraire une épouse amoureuse, une mère aimante, une artiste accomplie et c’est à mon sens ce qui rend ce personnage si intéressant et bouleversant.

“Pourquoi la tendresse de Médée, son amour inquiet, sa vulnérabilité contenue n’ont-ils pas retenu Ismaël ?”

Ici, pas de révélation ou de secrets de famille à la clé, l’auteure nous fait entrer dans le vie de Médée comme dans un lac, avec un calme et une délicatesse infinis, son écriture stimule et éveille les sens comme au contact de la fraîcheur de l’eau.

D’Ismaël nous ne saurons au fond que peu de choses. Son désarroi à elle en revanche, son errance, son dénuement, ouvrent de grandes et belles questions : comment se raconte-t-on aussi sa propre histoire, aussi belle soit-elle à nos yeux, parfois sombre à d’autres regards ? Quelle place invisible ont pu prendre ses créatures de pierre à la maison ?

Dans ce roman aussi court qu’intense, Yasmine Chami aborde avec une subtilité rare une multiplicité de thèmes comme la maternité, la femme, la puissance de l’art, l’amour, le couple… pas de poncifs, la pensée est travaillée, l’écriture minutieuse et vibrante.

Ce livre continue de m’habiter, et j’ai le sentiment, en tant que libraire, que Yasmine Chami, avec ce troisième roman, est vraiment une grande auteur en devenir.

Médée chérie, Yasmine Chami, Actes Sud.

Autres recommandations adultes :

Abonnez-vous à notre newsletter !

Dans un aéroport, tout se fige soudain pour Médée : son mari Ismaël l’y abandonne sans explication, comme une valise, filant à l’anglaise.

“Statufiée, Médée, son corps sait ce que sa pensée ne conçoit pas encore, elle est comme ces personnages arrêtés, piégés dans une matière plus lourde que le mouvement qu’ils tentent.”

Entourée de ses enfants, jeunes adultes, Médée remonte mentalement le fil de son histoire et de ses 30 années de vie commune avec Ismaël.

Son quotidien à lui, en tant que chirurgien, fut l’urgence vitale, l’éloignant souvent de la famille. Celui de Médée, artiste sculpteur reconnue, fut “l’urgence muette”, celle du modelage de ses créatures de marbre, interrompue par les impératifs familiaux.

Yasmine Chami ne nous fait pas le portrait d’une de ces femmes éplorées à qui le bonheur se refuse constamment. Médée est au contraire une épouse amoureuse, une mère aimante, une artiste accomplie et c’est à mon sens ce qui rend ce personnage si intéressant et bouleversant.

“Pourquoi la tendresse de Médée, son amour inquiet, sa vulnérabilité contenue n’ont-ils pas retenu Ismaël ?”

Ici, pas de révélation ou de secrets de famille à la clé, l’auteure nous fait entrer dans le vie de Médée comme dans un lac, avec un calme et une délicatesse infinis, son écriture stimule et éveille les sens comme au contact de la fraîcheur de l’eau.

D’Ismaël nous ne saurons au fond que peu de choses. Son désarroi à elle en revanche, son errance, son dénuement, ouvrent de grandes et belles questions : comment se raconte-t-on aussi sa propre histoire, aussi belle soit-elle à nos yeux, parfois sombre à d’autres regards ? Quelle place invisible ont pu prendre ses créatures de pierre à la maison ?

Dans ce roman aussi court qu’intense, Yasmine Chami aborde avec une subtilité rare une multiplicité de thèmes comme la maternité, la femme, la puissance de l’art, l’amour, le couple… pas de poncifs, la pensée est travaillée, l’écriture minutieuse et vibrante.

Ce livre continue de m’habiter, et j’ai le sentiment, en tant que libraire, que Yasmine Chami, avec ce troisième roman, est vraiment une grande auteur en devenir.

 

Médée chérie, Yasmine Chami, Actes Sud.

Sélection de livres DRÔLES !

Miracle à la combe aux Aspics Dans les montagnes reculées de Croatie, personne ne s’aventure chez le vieux Aspic et ses quatre fils, sorte de bandits mal dégrossis qui ont la castagne et la gâchette faciles. Les factures ne sont plus payées depuis des décennies, et depuis que la mère est morte, la situation se

Lire la suite »

Une sélection contre les stéréotypes !

Age : Maternelle Les filles / les garçons peuvent le faire aussi ! À partir de 3/4 ans Un livre parfait pour commencer à aborder les clichés filles/garçons avec les petits, tels que “le déguisement de pirate c’est pas pour les filles” ou “les garçons ne pleurent pas”. L’album se lit dans les deux sens,

Lire la suite »

dig this https://www.tokyomotion.pro
shemale yasmin rios likes it. http://sex-bokep.com/ chubby teen big tits webcam dildo play.
https://taxi69.pro/ samantha mack the seduction hard core fuck.

Retour haut de page